Les armes spirituelles : le bouclier de la foi – Partie 4

janvier 31, 2019

Les armes spirituelles : le bouclier de la foi – Partie 4

Peu de chrétiens connaissent l’importance que revêt l’armure du chrétien et se retrouvent ainsi à découvert devant leur ennemi. Avec ce thème des ARMES SPIRITUELLES, j’ai abordé jusqu’à maintenant la ceinture de vérité, la cuirasse de la justice et, plus récemment, les chaussures que donne l’Évangile de paix. J’ai expliqué que les chaussures soutenaient tout le corps et  représentaient notre volonté; l’Apôtre Paul nous enseigne même de poursuivre la  paix à tout prix, la paix étant la boussole de notre vie. Je continue aujourd’hui à vous décrire les armes spirituelles en abordant le bouclier de la foi.

La fonction du bouclier 

prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; Éphésiens 6:16

C’est l’observation du soldat romain de l’époque qui a permis à l’Apôtre Paul d’en  faire une correspondance spirituelle. Oui, retenez bien qu’il est primordial de mener la bataille spirituelle, de mener le bon combat! Le bon guerrier porte son  armure en tout temps et son bouclier le protège contre l’ennemi. De même pour  le chrétien, il doit porter tous les éléments de son armure spirituelle pour s’assurer d’être victorieux! Or, combien de chrétiens se présentent-ils devant le Seigneur avec leur propre justice? Pour ce faire, il faut se déshabiller en la présence du Seigneur, dévoiler nos faiblesses pour que sa lumière éclate et nous  délivre de l’égoïsme, de la jalousie, du mensonge, de l’hypocrisie, etc.

Éphésiens 6:16 parle précisément des «traits enflammés du malin». La fonction du bouclier vise exactement ce but : parer les flèches de l’ennemi; c’est dire que  les autres éléments de l’armure du chrétien ne suffisent pas pour stopper le malin… Sans le bouclier, on se retrouve donc à la merci du diable! Les inquiétudes, les angoisses et la dépression par exemple, éprouvées par le chrétien sont signe que les flèches du diable ont alors atteint leur cible parce que  le chrétien n’était pas bien protégé.

Le combat spirituel 

L’ennemi se moque complètement du peuple de Dieu. Le combat spirituel est loin  d’être une blague! À l’opposé, le païen n’est pas attaqué au même titre que le chrétien qui, lui, est combattu simplement par le fait qu’il appartient au royaume  de Dieu. Le diable ne lui fera jamais de cadeau et ne sera jamais un frère. Parfois, nous observons des chrétiens tout feu tout flamme, puis l’instant d’après  leur zèle est étouffé. Que s’est-il passé? Pourquoi ont-ils perdu la force de prier?  Où est cette soif d’avant? La réponse réside dans le combat spirituel parce que les traits enflammés du malin ont atteint leur vie de prière. Malheureusement, ces chrétiens ont souvent le réflexe de rechercher un bouc émissaire pour expliquer leur tristesse, leur joie envolée. En réalité, c’est qu’un démon à l’affût a  misé juste, atteint sa cible parce que le chrétien n’avait pas son bouclier de la foi  à la main et s’est retrouvé à découvert contre l’ennemi. Que tous aient leur bouclier donne une grande force au peuple de Dieu, car les boucliers réunis forment tous un mur infranchissable! Impossible pour l’ennemi de passer!

Paul appelle le bouclier de la foi, car il met l’emphase sur l’importance de la foi dans le combat. Votre foi est votre bouclier. Votre justice est votre cuirasse. Votre vérité est votre ceinture. Votre paix, ce sont vos chaussures.

Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que  elui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Hébreux 11:6

Oui, il est le rémunérateur de celui qui le cherche!

Le diable sait comment refroidir un chrétien. Il connaît les subterfuges pour enlever la joie et le goût de servir le Seigneur. Certains démons ripostent fortement à la prière d’autorité, ce pour quoi il faut toujours avoir son bouclier en  main. Si vous remarquez des changements d’humeur radicaux chez vous-mêmes  ou dans votre entourage, rappelez-vous que c’est le résultat d’une flèche ennemie. La vie chrétienne ne devrait jamais être en dent de scie quand on comprend l’importance de l’armure spirituelle. Regardez l’importance de la foi dans Hébreux 11:6… Sans la foi, il est très difficile de marcher avec Dieu, de connaître sa toute-puissance et de ne pas être à la merci du diable. Le bouclier vous protège vous et votre armure. L’équipement doit résister à la bataille et être  solidement attaché! En effet, protège votre ceinture, votre cuirasse, bref, il  protège de la tête aux pieds.

La primauté de la foi 

La foi est l’élément majeur de la vie spirituelle. Sans elle, nous ne pouvons pas  être habités par la joie, ni la paix et nous laissons invariablement place aux inquiétudes de la vie.

En lisant attentivement le Nouveau Testament, on remarque que Jésus complimentait des gens pour leur foi! Oui, la foi est l’élément qui étonne Dieu! Voulez-vous troubler le diable? Voulez-vous écraser votre ennemi? Voulez- vous étonner Dieu? Alors, possédez la foi!

Ne permettez jamais à l’ennemi de voler votre bouclier. Vous seriez fichus, à  l’image du policier sans son gilet pare-balles! Lorsque le diable amène le stress et  la dépression, il vole en réalité le bouclier de la personne qui est atteinte. La  victoire qui triomphe du monde, c’est votre foi!

Un homme de foi, c’est un commando spirituel qui ressort indemne de chacune de ses missions. L’Apôtre Paul ne dit pas que c’est seulement rempli du Saint-Esprit qu’on remporte la victoire, non. Il dit que c’est en possédant aussi le bouclier de la foi que nous évitons les flèches de l’ennemi. La foi n’est pas seulement utile pour puiser des bénédictions auprès de Dieu, mais aussi à être protégé des attaques. Dans ce contexte, oui, un chrétien peut être atteint par la  dépression ou le stress s’il ne porte pas son bouclier de la foi.

À titre d’exemple, les soucis sont en réalité un esprit affecté par un démon d’une  laideur parfaite qui atteint même le visage de celui qui en est affecté. L’esprit capture les pensées et les promène vers les ténèbres. Pour lui résister, il est impératif de brandir le bouclier de la foi. Seul le bouclier de la foi brise les soucis.

J’insiste : c’est la foi qui étonne le plus Dieu! Lisez ceci :

Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux  qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.  Matthieu 8:10

Mais pourquoi la foi doit-elle faire partie de votre vie quotidienne? Car chaque jour, nous traversons tous des épreuves et nous avons confiance que Dieu nous  fera sortir de toute jungle! Ne laissez en aucun cas une petite marge au diable qui voudra vous amener encore plus loin dans les soucis. Rappelez-vous que ce sont ceux qui ont exercé leur foi qui ont fait partie de la lignée de Jésus, païens ou non, en débutant par Abraham, le père de la foi. En sacrifiant Isaac, en l’offrant en holocauste, il savait que même devenu cendre, Dieu le ressusciterait; c’est pour quoi il étonna Dieu! Pareillement, la prostituée Rahab avait une foi prophétique. Pendant que tous tremblaient, les Israélïtes eux-mêmes doutant qu’ils auraient la Terre Promise, elle avait, elle, la foi que Dieu tiendrait sa promesse. Également, c’est Ruth, pourtant fruit de l’inceste, qui eut la foi prophétique que le Dieu de Naomie serait son Dieu. Sa foi la fit entrer dans  la lignée de Jésus-Christ alors qu’il était pourtant interdit à une Moabite d’entrer  dans le Temple : la foi brise la malédiction!

S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la
mer ? Marc 4:39-41

En lisant ces versets, on voit que l’incrédulité offensait le Seigneur sur la terre! Le diable sait cela et attaque sciemment la foi en tout premier lieu. Elle doit par  conséquent être solide et redoutable : c’est notre foi qui écrase notre ennemi. Elle détermine la saison que nous allons embrasser.

La résistance du bouclier de la foi 

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. Romains 10:17

À l’époque des Romains, le bouclier était recouvert de cuir et trempé dans l’eau  afin que les flèches enflammées s’éteignent créant ainsi un nuage de fumée. Puisqu’aujourd’hui notre foi est notre bouclier, on se doit donc de le tremper dans la Parole de Dieu pour que notre bouclier de foi devienne alors apte à refouler les traits enflammés du malin, quelle que soit la force de l’ennemi. Vos  soucis s’envoleront en fumée!!! Il faut brandir la Parole de Dieu dans le combat spirituel :

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Philippiens 4:6

C’est d’ailleurs le modèle que nous a laissé Jésus. En lisant les versets suivants, remarquez qu’à chaque tentation du diable, Jésus réplique avec la Parole «Il est  écrit…» :

Le tentateur, s’étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton  pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu  ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes  du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses,  si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui  seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.  Matthieu 4:3-11

Notre foi est basée sur la Parole de Dieu. Jésus lui-même rappelait les  écritures au tentateur. Bien-aimés, ayez confiance en ce qui est écrit!!

Conclusion 

parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la  victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.  1 Jean 5:4

Avec la foi, on peut tout braver, ouvrir n’importe quelle porte, blindée ou pas. Servez-vous de votre bouclier pour repousser l’ennemi. Votre foi vainc votre ennemi.

Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Jacques 4:7

Résistez-lui et il ne reviendra pas. Votre adversaire rôde et cherche qui dévorer.  Résistez et vous ne combattrez plus les mêmes ennemis chaque foi. Prenez exemple sur Jésus qui répondait simplement par la Parole. Voyez, la solution au combat spirituel est simple! Dites sans ambages : «Satan, souviens-toi il y a  2000 ans, tu as été vaincu à la croix, tout genou doit fléchir! Tu n’as pas le droit  de toucher à mes finances, à ma santé, à…» C’est donc à vous-mêmes de vous protéger et de brandir votre splendide bouclier de la foi! Croyez-le de tout votre
coeur et vous verrez la gloire de Dieu dans votre vie.

Révérend Paul Mukendi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *