Les armes spirituelles : la cuirasse de la justice – Partie 2

décembre 20, 2018

Les armes spirituelles : la cuirasse de la justice – Partie 2

Je le disais la semaine dernière, le but de cette série d’enseignement sur les armes spirituelles est de vous équiper pour mener votre vie spirituelle dans les hautes sphères de la gloire divine! Pour nous les chrétiens, les armes spirituelles ne sauraient rimer avec insulte, vengeance ou arme au poing! On parle évidemment de nos armes de paix qui peuvent remporter toute guerre menée contre les puissances des ténèbres tels le chaos et les maladies.

J’ai parlé de la ceinture de vérité en insistant sur l’importance de la porter fièrement puisqu’elle était le soutien de la vie, oui, le soutien de la cuirasse de la  justice et de l’épée de l’Esprit. Voyons maintenant la cuirasse de la justice.

La prière suffit-elle? 

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur et par sa force souveraine. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manoeuvres du diable. Éphésiens 6:10-11

Peut-on dire que prier et porter les armes sont équivalents? Non, pas du tout!  L’unique issue donnant la suprématie sur l’ennemi est de revêtir l’arme offensive et les armes défensives.

Nous avons vu que la seule arme offensive était l’épée de l’Esprit. On l’utilise bien entendu pour attaquer l’ennemi avec la Parole de Dieu. Or, lorsque l’ennemi  contre-attaque, il s’avère primordial d’être outillé sur le plan défensif. Chaque fois  qu’un chrétien lance une attaque contre l’ennemi, la riposte est certaine.

L’on peut reconnaître le chrétien mal armé par son caractère en dent de scie par  exemple. Malheureusement, certains chrétiens se complaisent d’être à la merci du diable qui s’en donne à coeur joie de les voir dans la tristesse… inlassablement. Ainsi, ces gens instables dans leur humeur perdent leur crédibilité aux yeux de leur entourage et ne reçoivent pas leurs bénédictions puisqu’un voile les sépare de Dieu… Qui peut recevoir la bénédiction dans la tristesse? Personne. La Bible nous exhorte pourtant à tenir ferme : ferme dans la  joie, ferme dans l’amour, ferme dans la sainteté et ferme dans le zèle! Soyons inébranlables aux attaques de l’ennemi!

Le pouvoir de marcher 

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres d’ici-bas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes. Éphésiens 6:12

Le combat que nous menons n’est ni contre la chair, ni le sang. Il n’y a donc pas  de solutions physiques ce pour quoi nous revêtons les armes spirituelles puisque  les solutions sont justement spirituelles!

Voici : je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire.   Luc 10:19

J’attire votre attention sur un point majeur : le Seigneur nous a donné le pouvoir de marcher puisque la vie du combat spirituel est une marche qui ne cesse jamais. Nous marchons donc continuellement avec cette autorité, revêtus des armes spirituelles à chaque instant.

C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après voir tout surmonté.  Éphésiens 6:13

Les grands guerriers observent attentivement le champ de bataille avant de se retirer! Il demeure à l’affût d’une riposte sournoise de l’ennemi avant de réellement crier victoire!

Retenez toujours qu’en fondant votre vie sur la vérité, se répandra conséquemment la grâce de Dieu, le salut de Dieu et les fruits de Dieu; tous contraires au mensonge qui est un venin qui produit des choses amères.

Porter la cuirasse de la justice 

Autrefois, la cuirasse recouvrait des épaules aux reins, donc les parties vitales de  l’homme. Elle protège contre les blessures graves. La cuirasse est à l’image d’un  gilet pare-balles! Quelqu’un qui porte les armes spirituelles n’a pas besoin de « forcer » la note afin de démontrer qu’il est armé : ça se voit d’office!

La cuirasse de la justice a pour mission principale de protéger ce qui est vital. Un coeur qui n’est pas protégé souffre et est exposé aux aléas de la vie. Je le réitère : la cuirasse de la justice protège le coeur et les organes des blessures graves. Portez-la donc! Dans l’armée de Dieu, la cuirasse est la condition même de notre  condition spirituelle, l’essence de notre condition spirituelle en Jésus-Christ!

La cuirasse aide à garder notre coeur pur malgré les attaques de l’ennemi et ouvert seulement pour l’Éternel. En revanche, un chrétien se disant blessé par ceci et cela est à l’image d’un guerrier au torse nu. La Bible le dit précisément qu’il faut garder notre coeur plus que tout autre chose! Les sources de la vie proviennent du coeur. Relisez mes enseignements à ce propos.

Si le coeur est atteint, les sources provenant du coeur risquent fort d’être amères…

Dieu est justice 

Pourquoi l’Apôtre Paul parle-t-il de la cuirasse de la justice? Qu’est-ce que la justice? Elle tire son origine de Dieu, car tout ce que Dieu dit et fait est juste. La  justice est le comportement normatif de Dieu. Dieu est juste.

À l’opposé, la justice de ce monde est loin d’être parfaite. Dieu incarne la justice  en soi. La justice est le caractère de Dieu. Porter la justice est symbole de porter  la nature de notre Dieu. Il est impossible de résister à Satan sans porter les oeuvres de la justice. Dieu est juste puisqu’il sait sonder les coeurs. Dieu est un juste juge. Reconnaître que Dieu est le juste juge signifie aussi de ne jamais chercher vengeance puisque c’est Lui qui a tout entre ses mains. Le chrétien ne  doit donc jamais au grand jamais chercher à se venger – c’est Dieu qui rend justice – ni toucher aux hommes oints de l’Éternel.

Le Seigneur a fait de nous des justes, il nous a rendu justice. Porter la cuirasse de la justice fait de nous des justes; rappelez-vous que nous avons été justifiés!

En effet, comme par la désobéissance d’un seul homme,  beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance  d’un seul, beaucoup seront rendus justes. Romains 5:19

Nous avons été rendus justes grâce au sacrifice et de l’obéissance de Jésus-Christ. Quand nous portons la cuirasse, on permet à la justice de Dieu de se manifester dans notre vie. Elle se matérialise à travers nous. Il faut chercher à vivre sa vie chrétienne comme des justes.

Certes Jésus nous a rendus justes. Malheureusement, certaines gens vivent leur vie spirituelle sans cuirasse. Or, les oeuvres de la justice se manifestent lorsqu’on  porte la cuirasse. La cuirasse de la justice est le seul élément qui permette aux oeuvres de se manifester.

Il ne faut en aucune circonstance baser sa vie sur sa propre justice, mais porter ce qui est céleste afin d’être continuellement animés par des motifs purs. La justice de l’homme ne sauve pas. Dans cette optique, si notre justice avait pu nous sauver de la colère de Dieu, Jésus ne serait jamais venu sur la terre pour nous sauver! Pour que la justice s’accomplisse, portez donc la cuirasse, c’est alors que les oeuvres de la justice pourront se manifester. Vous reviendrez donc  un canal permettant à la justice de Dieu de toucher l’humanité. Satan ne pourra jamais résister à la justice de Dieu et votre coeur demeurera intact!

Seule la justice de Dieu sauve 

Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent. Ésaïe 64:5

 

Voilà à quoi ressemble la justice de l’homme : à un linge souillé devant la face de  Dieu! C’est dire que notre justice ne peut pas nous sauver. Se présenter devant Dieu en se disant purs est indicateur que notre coeur nous ment. Il importe que ce soit la justice de Dieu qui motive nos actes et nos pensées, sans autre intention.

La cuirasse de la justice de Dieu protège nos coeurs, car nos actes et nos pensées viennent du coeur. La seule chose qui peut rendre le coeur pur, c’est la justice de Dieu et uniquement par elle.

Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! Matthieu 5:8 

Êtes-vous équipé spirituellement? Ce sont les chrétiens équipés qui font trembler Satan!!

La cuirasse de la justice permet de manifester les fruits de Dieu, car c’est elle qui  procure la motivation. La cuirasse produit en chacun de nous la motivation de nos actes et de nos pensées : alors, on porte du fruit parce que c’est Dieu qui motive nos actes et nos pensées. On ne peut porter du fruit tant que Dieu n’est pas à la source de nos actes et de nos pensées. Il est capable de nous aider à porter le discernement afin de distinguer le bien du mal. On discerne alors ceci ou cela; ou encore ceci est ou n’est pas la volonté de Dieu. La justice permet de  manifester le meilleur de nous-mêmes en tant que chrétien.

La justice produit-elle le meilleur de nous-mêmes 

Pourquoi la justice produit-elle le meilleur de nous-mêmes? Parce qu’elle nous place dans une position où l’on peut juger certaines choses. La cuirasse cache le  coeur et c’est le coeur qui juge certaines choses. Sans cuirasse, nous sommes incapables de résister à l’ennemi qui nous pousse à faire certaines choses.

La justice nous place dans une position spirituelle de choisir ce qui est juste de faire et ce qui est juste de dire tout en nous tenant saint et irréprochable! La seule manière d’être saint et irréprochable devant l’ennemi est de posséder cette  cuirasse de la justice! L’ennemi ne peut blesser un coeur protégé par la justice de  Dieu, hermétiquement fermé aux murmures, aux insultes et aux mauvaises critiques.

Par la cuirasse de la justice, Dieu nous donne sa nature.

Conclusion

En somme, les gens qui marchent dans la justice de Dieu ont le caractère divin. Par la justice, Dieu nous donne sa nature. Grâce à la cuirasse de la justice, nous  devenons insensibles aux attaques de l’ennemi et nous ferons ce qui est juste, nous dirons ce qui est juste et nous penserons ce qui est juste; en d’autres termes, irréprochables!

La justice représente les oeuvres de Dieu! La justice de Dieu c’est l’incarnation de  son caractère! Portez la justice de Dieu et vous aurez cette cuirasse qui demeurera sensible aux choses de l’Esprit et imperméable aux attaques de Satan.

Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse, et donnons-lui la gloire; car les noces de l’Agneau sont venues, son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur; car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints.  Apocalypse 19:7-8

Révérend Paul Mukendi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *